Agressions sexuelles : Nicolas Hulot quitte la vie publique la veille d'une enquête journalistique

Publié
Nicolas Hulot : il quitte la vie publique la veille d'une enquête journalistique à charges
Article rédigé par
B.Delombre, B.Barnier, E.Denis, T.Mongellaz, C.Ricco - France 3
France Télévisions

Face à de nouvelles accusations de harcèlement sexuel, d'agressions sexuelles et de viol, Nicolas Hulot a annoncé son retrait définitif de la vie publique mercredi 24 novembre, à la veille de la diffusion d'une enquête d'Envoyé Spécial.

Après quarante ans de vie publique et politique, Nicolas Hulot a annoncé son retrait définitif de l'espace médiatique mercredi 24 novembre. "Je quitte définitivement la vie publique, tout simplement parce que je suis écœuré", a-t-il lancé sur le plateau de BFM TV. Son départ est dû aux témoignages, diffusés jeudi 25 novembre dans Envoyé Spécial, qui l'accablent et l'accusent d'agressions sexuelles, de harcèlement sexuel et de viol. 

Les journalistes d'Envoyé Spécial témoignent sur leur enquête

Dans le long reportage, résultat de quatre années d'enquête, les journalistes d'Envoyé Spécial ont recueilli le témoignage de quatre femmes qui affirment avoir subi des violences sexuelles de la part de Nicolas Hulot. "Ce sont des femmes que j'ai rencontrées à plusieurs reprises, souvent en off, dans des cafés ou chez elles", déclare la journaliste Virginie Vilar, aux côtés d'Elise Lucet, qui a relevé plusieurs similitudes dans les témoignages de ces femmes qui ne se connaissent pas : "Il y a vraiment des ressemblances, il y a vraiment des témoignages qui font écho", affirme la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.