VIDEO. Le squelette d'un poilu retrouvé sur le chantier du Mémorial de Verdun

De nombreux objets ont été également déterrés. En revanche "sa plaque d'identification n'a pas été retrouvée, aussi le corps n'est pas identifié pour le moment".

SOPHIE RODIER, ISABELLE BEACHLER, TATIANA DALIGAULT / FRANCE 3 NANCY

"Sa baïonnette, deux bidons, trois cartouchières, deux couteaux, une montre à gousset, des crayons, son casque, son ceinturon en cuir et des semelles à clous." Le squelette quasi complet d'un soldat français tué en 1916 à Verdun, ainsi que son matériel, ont été retrouvé jeudi 23 janvier sur le chantier du Mémorial de la bataille, en cours de rénovation pour le centenaire de la Grande Guerre.

Les restes du Poilu sont "en très bon état, sauf le crâne"a indiqué Jean-Pierre Laparra, le maire du village détruit de Fleury-devant-Douaumont, où le Mémorial de Verdun, qui rouvrira au public en 2016, est installé. En revanche "sa plaque d'identification n'a pas été retrouvée, aussi le corps n'est pas identifié pour le moment", a-t-il ajouté. Sa dépouille sera donc enterrée dans un cimetière militaire.

En novembre 2013, le corps d'un soldat allemand avait été également retrouvé sur le chantier du Mémorial. Auparavant, en mai, les ossements de 26 poilus avaient été découverts d'un coup à Fleury-devant-Douaumont. Sept d'entre eux ont pu être identifiés par la suite, dont deux ont été rapatriés et inhumés dans leurs communes d'origine, l'un en Gironde et l'autre en Haute-Corse.

 

Le squelette quasi complet d\'un soldat français, ainsi que son matériel, ont été retrouvés le 23 janvier 2014 sur le chantier du Mémorial de Verdun (Meuse).
Le squelette quasi complet d'un soldat français, ainsi que son matériel, ont été retrouvés le 23 janvier 2014 sur le chantier du Mémorial de Verdun (Meuse). ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)