VIDEO. Centenaire de la guerre 1914-1918 : le jour où la France entre dans le conflit

Le 1er août 1914, il y a cent ans jour pour jour, les cloches de toutes les églises de France sonnaient le tocsin.

FRANCE 2

A 16 heures, le 1er août 1914, les cloches de toutes les églises de France retentissent. Le tocsin annonce l'appel à la mobilisation générale. Alors qu'on espérait encore une solution diplomatique, les esprits s'assombrissent, mais les Français sont tout de même résolus à mener la guerre. Cent ans après, la France commémore cette entrée en guerre, vendredi 1er août 2014.

"On pense alors que la guerre sera courte"

"[On pense] que la guerre sera courte et limitée. C'est aussi pour ça qu'on est résolu", explique Nicolas Offenstadt, historien et auteur de La Grande Guerre (éd. Albin Michel). "On n'est pas résolu pour une guerre qui va durer des années dans les conditions terribles des tranchées, mais pour une guerre qui va durer quelques semaines ou quelques mois."

Le 2 août, l'ordre de mobilisation est placardé : 2,8 millions d'hommes rejoignent l'armée d'active, déjà composée de 800 000 soldats. Quelque 10 000 trains sillonnent la France et la troupe coloniale embarque à Dakar pour rejoindre la métropole. Le conflit va durer quatre ans et faire 18 millions de morts.

Après l\'appel à la mobilisation, le 1er août 1914, quelque 10 000 trains sillonnent la France pour acheminer les soldats.
Après l'appel à la mobilisation, le 1er août 1914, quelque 10 000 trains sillonnent la France pour acheminer les soldats. ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)