Comment la France va commémorer les 100 ans de la guerre de 14-18

Lors de son discours de lancement des commémorations de la première guerre mondiale, le président de la République a listé de grands événements à venir et des initiatives inédites.

Le président François Hollande lors de son discours inaugural sur le centenaire de la première guerre mondiale, le 7 novembre 2013 à l\'Elysée, à Paris.
Le président François Hollande lors de son discours inaugural sur le centenaire de la première guerre mondiale, le 7 novembre 2013 à l'Elysée, à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)

François Hollande a annoncé, jeudi 7 novembre, une série de mesures dans son discours de lancement des commémorations du centenaire de la première guerre mondiale. Francetv info liste les initiatives qui rythmeront l'année durant laquelle la France célébrera la mémoire de ceux qui ont souffert et sont tombés durant la Grande Guerre.

Une place pour les fusillés

Environ 650 soldats ont été fusillés pour des faits relevant de la désobéissance militaire durant la première guerre mondiale, pour un total de 740 fusillés, en comptant les crimes de droit commun et l'espionnage. François Hollande a souhaité qu'une place leur soit réservée au musée de l'Armée, à l'Hôtel des Invalides, à Paris.

"Je souhaite, au nom de la République, qu'aucun des Français qui participèrent à cette mêlée furieuse ne soit oublié. Cent ans plus tard, il nous revient d'aborder dans un esprit de réconciliation cette douloureuse question des fusillés", a déclaré le chef de l'Etat, évoquant ceux qui furent vaincus "par l'angoisse, par l'épuisement, nés de conditions extrêmes qui leur furent imposées". Le président a également précisé que les dossiers des conseils de guerre seraient "numérisés et disponibles".

La Grande Guerre à l'honneur le 14 juillet 2014

Lors du prochain défilé du 14-Juillet à Paris, des représentants des 72 pays ayant participé à la guerre fouleront les Champs-Elysées. Le chef de l'Etat a précisé qu'"ils seront rassemblés à l'occasion d'une fête nationale inédite, inédite parce qu'elle sera internationale". "Des soldats avec leurs uniformes et leurs drapeaux mais aussi de jeunes civils participeront à une grande manifestation pour la paix", a ajouté le président.

Une cérémonie pour l'entrée en guerre, le 3 août 2014

C'est une date qui n'a jamais été célébrée. Mais cette année, "le 3 août, la France célébrera dans la gravité et le recueillement l'entrée en guerre", a annoncé François Hollande, qui veut faire des commémorations un moment de rassemblement. Le président allemand, Joachim Gauck, y participera.

Un mémorial international inauguré

Ce sera le rendez-vous central de cette année de commémoration. Le 11 novembre 2014 sera inauguré le mémorial international, à Notre-Dame-de-Lorette, dans le Pas-de-Calais, comme l'explique France 3 Nord-Pas-de-Calais. Les noms des 600 000 soldats morts sur les champs de bataille du Nord-Pas-de-Calais, alliés et ennemis d'hier, y seront inscrits, sans distinction de nationalité.

"C'est vrai que c'était les uns contre les autres, pour leur patrie, que ces jeunes hommes sont morts. C'est au nom de l'humanité commune qu'ils seront désormais rassemblés côte à côte", a expliqué François Hollande.

Les registres matriculaires mis en ligne

C'est une véritable mine d'informations qui sera disponible sur internet pour ceux qui cherchent la trace d'un aïeul. Le président a annoncé la mise en ligne de l'ensemble des registres matriculaires des 8 millions de soldats français de la première guerre mondiale. Aujourd'hui, certains de ces registres, et pas toujours avec la même précision, sont disponibles auprès des archives départementales, comme l'explique le site Sourcesdelagrandeguerre.fr.

Un site internet dédié

Des documents numérisés et des informations issues des archives du ministère de la Défense sont d'ores et déjà disponibles sur le site internet Mémoire des hommes. Inauguré en 2003, avec la mise en ligne des 1,3 million de fiches des morts pour la France de 14-18, ce site n'a cessé de s'enrichir, notamment en 2008, avec la mise en ligne des journaux des unités de ce conflit. A l'occasion des commémorations de la Grande Guerre, il a subi une refonte en profondeur, et offre désormais le catalogue en ligne des historiques régimentaires pour les unités engagées.

Par ailleurs, François Hollande a annoncé une grande "collecte nationale" de documents privés liés à la première guerre mondiale par les bibliothèques et archives de France.