Centenaire du 11-Novembre : le début de la paix a commencé le 8 novembre

Emmanuel Macron poursuit les commémorations du 11-Novembre dans les Hauts-de-France jeudi 8 novembre. Il sera en soirée à Rethondes (Oise), où l'armistice a été signé.

France 3

Moment historique sur cette route de l'Aisne. En fin de soirée le 7 novembre 1918, venant des lignes allemandes, un groupe de voitures se présente dans la brume et traverse lentement le front face aux combattants français. Les anciens poilus, Jean Lefèvre-Dupré et Jean Thonot, racontaient encore ce moment avec précision en 1958. La délégation allemande vient de Berlin avec les pleins pouvoirs de son gouvernement. Ils sont reçus à La Capelle (Aisne), où une exposition cultive la mémoire de l'événement.

Foch intraitable

Le périple des Allemands se poursuit jusqu'à la gare de Tergnier (Aisne), où un train spécial les attend. Reclus dans leur wagon, stores fermés, les représentants allemands, deux civils et deux militaires, filent jusqu'à la forêt de Compiègne et la clairière de Rethondes (Oise). Loin de la presse et des curieux les attend le 8 novembre le train du maréchal Foch, généralissime des armées alliées. Foch va se montrer intraitable. L'armée allemande est battue. En Allemagne, la révolution menace. La délégation venue d'outre-Rhin n'a plus aucune marge de manœuvre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le wagon dans lequel l\'armistice a été signée en 1918 à Rethondes (Oise).
Le wagon dans lequel l'armistice a été signée en 1918 à Rethondes (Oise). (CAP / ROGER-VIOLLET / AFP)