VIDEO. Pourquoi l'Allemagne ne célèbre pas le 11-Novembre

Contrairement à la France, l'Allemagne ne célèbre pas l'armistice du 11-Novembre. 

Voir la vidéo

En Allemagne, il faut chercher un long moment pour trouver des vestiges de la Première Guerre mondiale. Cent ans après, le conflit est largement oublié. Ici, le 11 novembre est une date ordinaire, qui n'est pas fériée.

Même le Musée de l'histoire allemande ne fait rien pour rafraîchir la mémoire des habitants. Une large partie est consacrée à la Seconde Guerre mondiale ou au mur de Berlin. Dans un coin, à l'écart du flux des visiteurs, quelques photos seulement évoquent l'armistice de 1918.

"On retient plutôt le 9 novembre"

"Par rapport à d'autres dates, cette date passe au second plan, explique Arnul Scriba, responsable du musée de l'histoire allemande de Berlin. On retient plutôt le 9 novembre, avec la fin de l'Empire allemand et la proclamation de la République." Une perspective bien différente de la vision française de l'histoire. "La France fête la fin de la guerre mais aussi la libération de l'Alsace-Lorraine qui était rattachée à l'Allemagne. C'est une victoire, un point de vue totalement différent", analyse Herfried Münkler, historien à l'université Humbold de Berlin.

Aucun évènement majeur n'est prévu en Allemagne pour le centenaire du 11-Novembre 1918. Une commémoration aura bien lieu comme tous les ans au Parlement allemand, mais dans un cadre plus large que le souvenir de la Première Guerre mondiale. Cette célébration aura lieu le 18 novembre, pour rendre hommage aux victimes de toutes les guerres et de toutes les formes d'oppression à travers la planète.

Le JT
Les autres sujets du JT
La bataille de Verdun. Photo de la Première Guerre mondiale prise en 1916.
La bataille de Verdun. Photo de la Première Guerre mondiale prise en 1916. (- / AFP)