Féminicides : 146 femmes ont été tuées en 2019

C'était la grande cause nationale en 2019. Pourtant, les chiffres révèlent une nouvelle hausse du nombre de féminicides en France, comme l'explique le journaliste Éric Pelletier sur le plateau du 12/13.

France 3

Selon une étude consacrée aux violences dans le couple, et publiée par le ministère de l'Intérieur ce lundi 17 août, 146 femmes ont été tuées l'année dernière par leur compagnon. Elles étaient 121 en 2018. "Finalement, cela représente une hausse de plus de 20%. Dans plus d'un tiers des cas, elles ont été tuées par arme blanche et dans le cadre d'une dispute", explique Éric Pelletier.

Quid de 2020 ?

En ce qui concerne 2020, il n'existe pas encore de chiffres consolidés par le ministère de l'Intérieur mais selon une étude de l'AFP, 46 femmes sont décédées suite aux coups de leurs partenaires depuis janvier. La tendance serait donc à la baisse. "Faut-il y voir un effet indirect du confinement ? Probablement avec des voisins plus présents, peut-être aussi plus vigilants, qui donnent l'alerte plus tôt aux forces de l'ordre", suggère le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un collage photographié le 9 novembre 2019 porte de Clichy dans le 17e arrondissement à Paris, initié par le mouvement féministe de Marguerite Stern. 
Un collage photographié le 9 novembre 2019 porte de Clichy dans le 17e arrondissement à Paris, initié par le mouvement féministe de Marguerite Stern.  (AMAURY CORNU / HANS LUCAS / AFP)