"Depuis 1952, la Grande-Bretagne a complètement changé, pourtant une chose est restée la même : le couple royal Elisabeth et Philipp", analyse un journaliste britannique

Après l'annonce du décès du Prince Philip, époux d'Elisabeth II, l'émotion reste vive en Grande-Bretagne. Pour Philip Turle, journaliste à France 24, le couple royal incarnait la stabilité de la monarchie pour les britanniques.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Pour Philip Turle, "on reconnaîtra toujours la reine et le duc d'Edimbourg". (BEN STANSALL / AFP)

"Depuis 1952, la Grande-Bretagne a complètement changé, ce n'est oplus du tout le même pays, pourtant une chose est restée la même : le couple royal Elisabeth et Philip" analyse Philip Turle, journaliste britannique à France 24 au lendemain de l'annonce du décès du prince Philipp, époux de la reine Elisabeth II.

franceinfo : Comment peut-on expliquer ce respect inconditionnel que la population britannique voue au prince Philip ?

Philip Turle : Je pense que c'est dû en partie à la longévité du couple que forment Elisabeth et Philip. Depuis 1952, la Grande-Bretagne a complètement changé, ce n'est plus du tout le même pays. Plus d'une douzaine de Premiers ministres se sont succédés au gouvernement et la révolution culturelle des années 70 est passée par là. Pourtant une chose est restée la même : le couple royal Elisabeth et Philip.

"Je pense que, dans un monde en perpétuelle mutation, ils rassurent, les Britanniques se disent : 'même si tout change, même si on ne reconnaît plus rien, on reconnaîtra toujours la reine et le duc d'Edimbourg.'"

Philip Turle, journaliste britannique à France 24

à franceinfo

Il existe un grand amour, une grande admiration pour Elisabeth, mais aussi pour son mari car c'est quelqu'un qui a toujours été à ses côtés, qui a vraiment voué sa vie au service public. Je pense que si vous demandez aux Britanniques de vous parler du duc d'Edimbourg, vous apprendrez qu'une grande partie ignore ses liens avec la Grèce et le Danemark et sa jeunesse mouvementée. Philip fait tellement "british" qu'on a l'impression qu'il est né en Grande-Bretagne et a toujours vécu dans ce pays.

En sait-on plus sur l'organisation des funérailles dans les prochains jours ?

A priori, elles auront lieu samedi prochain à la Chapelle Saint-George au château de Windsor. La reine Elisabeth II et les membres de sa famille seront présents bien entendu. Il semble que le prince Harry viendra des Etats-Unis, mais sans Meghan Markle qui est enceinte. A mon avis ça l'arrange un peu, tout comme la famille royale.

Par ailleurs, il y aura une limite de cinquante personnes présentes aux obsèques puisque le confinement est toujours en vigueur en Grande-Bretagne. La famille royale a donc demandé à tous ceux qui souhaitent rendre hommage au prince Philip de ne pas se rendre au château de Windsor ou de déposer des fleurs devant le palais de Buckingham à Londres. Ce ne seront donc pas tout à fait les funérailles que le duc aurait souhaité peut-être, mais elles seront très respectueuses de la situation sanitaire actuelle en Grande-Bretagne.

La reine aura 95 ans dans quelques jours, ce doit être une épreuve terrible pour elle ...

Beaucoup se demandent si Elisabeth va abdiquer et annoncer qu'elle cède le trône à Charles. J'ai un peu de mal à le croire. D'abord parce qu'elle avait prononcé un discours en 1947 pour dire qu'elle comptait rester reine jusqu'à la fin de ces jours. Elle se rappelle très bien de l'abdication de 1936, quand son oncle avait décidé de ne plus être roi pour pouvoir épouser Wallis Simpson, et de la crise que cela avait causé dans la monarchie à l'époque et elle s'est juré de ne jamais mettre la famille royale dans une telle situation.

Ensuite, Elisabeth sait qu'elle est très appréciée par les Britanniques et que tant qu'elle est reine, la famille royale restera populaire et conservera une influence. Je pense que le moment où Charles deviendra roi l'inquiète, parce qu'il y aura un changement radical dans la perception de la famille royale. Peut-être souhaite-t-elle que ce jour arrive le plus tard possible.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.