Vincent Lambert : troisième arrêt des traitements

Les médecins ont de nouveau cessé d'alimenter et d'hydrater Vincent Lambert mardi 2 juillet. Jihane Benzina était en duplex depuis le CHU de Reims (Marne) où il est hospitalisé.

FRANCE 2

C'est la troisième fois que l'on arrête les traitements de Vincent Lambert. L'annonce a été faite, mardi 2 juillet dans la matinée, par son médecin et par courrier à la famille. Vendredi 28 juin, la Cour de cassation avait en effet, dans une ultime décision, ouvert la voie à l'arrêt des traitements pratiqués depuis l'accident qui a plongé Vincent Lambert dans un état végétatif il y a 10 ans. La Cour de cassation a "donné son feu vert, en invalidant l'arrêt de la Cour d'appel qui interrompait le processus", précise la journaliste de France 2, Jihane Benzina, en duplex depuis Reims (Marne).

Les deux camps continuent de s'opposer

D'un côté, l'épouse de Vincent Lambert, favorable à l'arrêt des traitements, se veut "très prudente tant que tout n'est pas terminé", explique Jihane Benzina. De l'autre, les parents, qui restent "encore farouchement opposés à cet arrêt". La mère de Vincent Lambert était d'ailleurs dans l'après-midi encore au chevet de son fils mardi 2 juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'arrêt des traitements de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis plus de 10 ans, va reprendre, a annoncé le 2 juillet le médecin du CHU de Reims.
L'arrêt des traitements de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis plus de 10 ans, va reprendre, a annoncé le 2 juillet le médecin du CHU de Reims. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)