Que va-t-il advenir de Vincent Lambert ?

Sur le plateau du 19/20, Pascal Manzagol commente l'autorisation donnée à la France de laisser mourir Vincent Lambert, et si elle va rapidement être appliquée.

FRANCE 3

La Cour européenne des droits de l'Homme a donné son aval pour stopper les soins de Vincent Lambert ce 5 juin. Si son épouse a donc eu le soutien de la justice, la mère du patient a dit vouloir continuer à se battre. "Vincent Lambert est toujours au CHU de Reims, et c'est là que les choses vont se jouer. L'hôpital vient juste d'annoncer que tous les membres de la famille seront à nouveau consultés. L'équipe médicale va réétudier la situation et choisir à nouveau entre le maintien artificiel en vie, ou l'interruption de l'alimentation et de l'hydratation avec une sédation profonde jusqu'à la mort", détaille Pascale Manzagol sur le plateau de France 3.

Une réflexion profonde

Le médecin qui s'occupe de Vincent Lambert va donc "faire une synthèse de cette décision de justice, de tous les avis médicaux qui se sont succédés. Il va analyser son état de santé actuel, voir s'il a évolué et dans quel sens, et puis avec son équipe il rendra sa décision. C'est une question de jours", précise la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vincent Lambert, au CHU de Reims (Marne), le 25 juillet 2013.
Vincent Lambert, au CHU de Reims (Marne), le 25 juillet 2013. (MAXPPP)