Les médecins vont pouvoir laisser mourir Vincent Lambert

Sur autorisation de la Cour européenne des droits de l'Homme, les médecins du CHU de Reims vont pouvoir laisser mourir Vincent Lambert, en état de conscience minimale depuis sept ans.

FRANCE 2

L'épouse et la mère de Vincent Lambert n'ont pas échangé le moindre regard. Radicalement opposées sur l'aide à apporter au patient dans le coma depuis sept ans, elles sont venues à Strasbourg ce 5 juin pour entendre la décision de la plus haute juridiction européenne.
Par douze votes contre cinq, les membres de la Cour européenne des droits de l'Homme ont suivi la volonté de l'épouse et la loi Leonetti sur la fin de vie : les médecins vont pouvoir stopper l'alimentation et l'hydratation jusqu'au décès du patient.

L'équipe médicale va se réunir

La mère de Vincent Lambert a dit être "scandalisée", et vouloir "se battre nuit et jour s'il le faut" pour que son fils reste en vie. Au CHU de Reims où il est hospitalisé, l'équipe médicale a annoncé qu'elle se réunirait prochainement pour discuter de la situation avec la famille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Rachel Lambert, la femme de Vincent Lambert, à l\'audience de la Cour européenne des droits de l\'homme à Strasbourg le 5 Juin 2015.
Rachel Lambert, la femme de Vincent Lambert, à l'audience de la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg le 5 Juin 2015. (PATRICK HERTZOG / AFP)