La Cour européenne des droits de l'Homme va décider du cas Vincent Lambert

Les médecins et l’épouse de l'homme tétraplégique de 39 ans, en état de conscience minimale depuis près de sept ans, veulent le laisser mourir. Ses parents s'y opposent et c'est donc l'instance européenne qui va rendre son verdict ce 5 juin.

France 2

C'est un débat qui dure en France et qui a pris une envergure internationale. La Cour européenne des droits de l'Homme doit statuer ce vendredi 5 juin, sur le maintien en vie ou non de Vincent Lambert. L'homme tétraplégique de 39 ans est en état de conscience minimale. Ses médecins et sa femme veulent le laisser partir, contrairement à ses parents.

Pas de recours possible

Si d'un point de vue juridique, la décision de la Cour mettra un terme à l'affaire, les parents de Vincent Lambert "n'ont pas l'intention de s'arrêter là, notamment si la Cour valide la décision du Conseil d'État de mettre fin à l'alimentation et à l'hydratation de leur fils", commente Aurélie Mérot, en direct de Strasbourg. Eux veulent une nouvelle décision médicale mais face à "la plus haute instance de la justice européenne, aucun recours ne sera possible contre cet arrêt", précise la journaliste. La décision sera connue vers 11h.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vincent Lambert, photographié par ses parents sur son lit d\'hôpital, à Reims (Marne), le 15 avril 2015.
Vincent Lambert, photographié par ses parents sur son lit d'hôpital, à Reims (Marne), le 15 avril 2015. (AFP)