Réforme du collège : le gouvernement reste ferme

François Hollande, Manuel Valls et Najat Vallaud-Belkacem sont à l'unisson sur la réforme du collège. Ils entendent aller jusqu'au bout.

FRANCE 2

Mis à l'épreuve le mardi 19 mai par la grève des enseignants opposés à la réforme du collège, le gouvernement a répondu collectivement. Manuel Valls a ouvert le bal dans la matinée. "Cette réforme représente une véritable révolution. Elle va être mise en œuvre comme c'était prévu. Le décret sera publié le plus rapidement possible", a déclaré le Premier ministre à la caméra de France 2.

François Hollande a pris le relais dans l'après-midi depuis Berlin. "Il y a une réforme qui doit permettre d'assurer à la fois la réussite pour tous [...] et l'excellence. L'excellence n'est pas un privilège, c'est un droit", a martelé le président de la République.

Najat Vallaud-Belkacem inflexible

Une nouvelle fois, Najat Vallaud-Belkacem a été ciblée lors d'une session de questions-réponses à l'Assemblée nationale. "Est-ce que le collège doit avoir vocation à faire réussir tous les élèves ou réserver l'excellence à quelques élèves ? C'est à cette question que nous répondons", a rétorqué la ministre de l’Éducation nationale.

Jugeant la mobilisation des professeurs faible, le gouvernement estime que le plus dur est derrière lui.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande et Najat Vallaud-Belkacem, le 17 mars 2015, à Paris.
François Hollande et Najat Vallaud-Belkacem, le 17 mars 2015, à Paris. (CHARLES PLATIAU / AFP)