Langues : la France toujours mauvaise élève

Parler anglais dans toutes les matières, c'est l'une des propositions du rapport remis mercredi 12 septembre au ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer. L'objectif est d'améliorer le niveau des Français en langues étrangères.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Il faut parfois faire preuve de créativité pour enseigner l'anglais à des jeunes enfants. En France, l'apprentissage des langues étrangères reste difficile. Selon un rapport de la Commission européenne rendu public en 2012, les jeunes Français n’étaient que 14% en 2012 a bien maîtriser l'anglais en fin de 3e. Si le chiffre s'améliore en 2018 (21%), on reste bien loin de la Suède, où 82% des élèves manient la langue de Shakespeare. Les élèves français n'ont pas moins d'heures de cours que nos voisins européens, mais la pédagogie reste trop scolaire.

La formation des enseignants doit être changée selon le ministre

Les auteurs du rapport remis mercredi 12 septembre au ministère de l'Éducation, prônent ainsi que les élèves entendent chaque jour des cours en anglais, dès le CP. La formation des enseignants doit être changée selon le ministre Jean-Michel Blanquer. "Il faut que le futur professeur des écoles ait une formation solide en didactique de français, des mathématiques et de l'anglais, ou d'une autre langue étrangère", explique-t-il. Un meilleur enseignement passe aussi par plus de moyens, avec des assistants et des classes aux effectifs réduits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des enfants dans une salle de classe, en septembre 2018. 
Des enfants dans une salle de classe, en septembre 2018.  (ROLAND MACRI / MAXPPP)