Jean-Michel Blanquer : "Nos élèves ont pour la plupart le vaccin contre l'antisémitisme"

Le ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer, est l'invité des "4 Vérités" de France 2, mercredi 20 février. 

France 2

La marche contre l'antisémitisme a rassemblé près de 20 000 personnes à Paris"Ce qui compte maintenant c'est notre manière profonde de nous mobiliser sur le sujet", assure Jean-Michel Blanquer sur le plateau des "4 Vérités" de France 2, mercredi 20 février. 

"L'école doit faire tout ce qui est possible pour que nous soyons une meilleur société. L'école a un rôle énorme sur ce genre de sujet de manière directe et indirecte", explique le ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse. Pour lui, "l'immense majorité de nos élèves connaissent bien la question, sont mobilisés et font des choses" avant de continuer "nos élèves ont pour la plupart le vaccin contre l'antisémitisme"

"Chaque propos antisémite doit être sanctionné"

Les actes antisémites ont augmenté de 69% en 2018. "Chaque propos antisémite doit être sanctionné", prévient le ministre. "Le plus important c'est que nous montrions que l'Éducation nationale et donc la République, elle est solide et outillée pour réagir à chaque fois qu'il y a un problème de ce type", détaille-t-il.

"Parfois les enseignants se sentent seuls. Pour cela nous leur disons : non vous n'êtes pas seuls pour affronter ce problème", poursuit Jean-Michel Blanquer. La mesure d'instruction obligatoire à trois ans est pour lui "très importante et elle s'accompagnera de beaucoup de choses pour soutenir l'école maternelle en France"

Jean-Michel Blanquer, le 5 décembre 2018, à Paris. 
Jean-Michel Blanquer, le 5 décembre 2018, à Paris.  (LUDOVIC MARIN / AFP)