École : en quoi consiste le label "cité éducative" ?

Jeudi 2 mai, Jean-Michel Blanquer a dévoilé les 80 territoires qui vont recevoir le label "cité éducative". Ces zones pourront bénéficier d'une aide financière pour lutter contre l'inégalité des chances. 

France 3

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé jeudi 2 mai les 80 territoires qui bénéficieront du label "cité éducative". "C'est tout le parcours scolaire et périscolaire que ces cités éducatives doivent renforcer", précise le journaliste Jean-Christophe Batteria. "Le dispositif commence dès l'âge de 3 ans, avec une scolarisation précoce et une mixité sociale renforcée", poursuit-il. Une aide aux devoirs sera également mise en place. "Dans certains quartiers, un adolescent sur deux quitte le milieu scolaire sans aucune formation", précise encore le journaliste. En classe de troisième, une aide au stage est prévue. L'accompagnement individualisé est prévu jusqu'à 25 ans, âge du premier emploi après des études supérieures. 

100 millions d'euros sur trois ans 

Ces "cités éducatives" ne prendront pas la forme d'une structure avec un bâtiment dédié. C'est avant tout un "fonctionnement au centre duquel il y a toujours le collège auquel on associe, par exemple, les clubs sportifs", les familles, les associations culturelles, les facultés pour les études supérieures et des entreprises. "Les 80 territoires désignés vont se partager 100 millions d'euros sur trois ans. La réussite de ce projet tient aussi à sa longévité", conclut le journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des élèves de CM1 assistent à un cours à Aytre (Charente-Maritime), le 1er septembre 2015.
Des élèves de CM1 assistent à un cours à Aytre (Charente-Maritime), le 1er septembre 2015. (XAVIER LEOTY / AFP)