Cet article date de plus de trois ans.

Identité de genre : les Êtres-aux-deux-Esprits dans la société amérindienne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
6MEDIA mod_w_v2__dmn_deux_esprits_lileo diff 6/12
Article rédigé par
France Télévisions

Chez les Amérindiens, les personnes dont l'identité de genre n'était pas clairement établie étaient appelés les Êtres-aux-deux-Esprits. Respectés, ceux-ci étaient pleinement intégrés dans la société. 

Aujourd'hui, nous vous parlons des Êtres-aux-deux-Esprits. En France, pour beaucoup, ce serait compliqué de concevoir qu'il existe un troisième genre. Les tribus amérindiennes, elles, distinguaient jusqu'à cinq genres : féminin, masculin, deux-esprits féminins, deux-esprits masculin et transgenre. Les Êtres-aux-deux-Esprits abritent une identité double, à la fois masculine et féminine. Les colons européens les surnommaient les sodomites. Or, pour les Amérindiens, la capacité de voir à travers les yeux des deux sexes était une bénédiction divine.

Les Êtres-aux-deux-Esprits étaient très respectés

Dans les tribus, les enfants étaient vêtus d'habits neutres avant de pouvoir choisir leur identité. Le plus important n'était pas l'identité sexuelle, mais l'utilité dans la société. Ainsi, les Êtres-aux-deux-Esprits étaient très respectés chez les Navajos, ils étaient même gages de prospérité pour leur famille. Ils pouvaient aussi bien faire la guerre que s'occuper du foyer, et ils se mariaient avec la personne de leur choix, qu'elle soit de même sexe ou pas.

L'un des plus célèbres être-aux-deux-esprits de l'Histoire, c'est Osh-Tisch, né en 1854. Son autre nom : "Trouve-les et tue-les". Ce guerrier lakota né homme vivait comme une femme, et en a épousé une. Un jour, Osh-Tich a été célébré pour sa bravoure après avoir sauvé un membre de sa tribu durant la bataille de Rosebud Creek. Puis au 20e siècle, le gouvernement, par l'intermédiaire du Bureau des affaires indiennes, a forcé les Amérindiens à se conformer à leurs standards. Mais depuis les années 1990, cette diversité des genres traditionnelle se réaffirme : des communautés d'Êtres-aux-deux-Esprits se réunissent pour se battre contre les discriminations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.