Pédophilie : quelles mesures dans les écoles ?

Après les deux récentes affaires de pédophilie à l'école, le ministère de l'Education nationale veut agir. Il va mettre en place des mesures pour empêcher les personnes ayant des antécédents pédophiles de travailler avec des enfants.

FRANCE 3

La vigilance est de mise dans les établissements scolaires après l'annonce de deux cas d'actes pédophiles en France en mars.

Un enseignant dans un collège de Moselle a ainsi été dénoncé par des parents d'élèves et mis en examen pour proposition déplacée. Il aurait envoyé une photo de lui dénudé à une de ses élèves.

Mieux surveiller l'application de la loi

Les parents d'élèves et les associations déplorent aujourd'hui un manque de communication entre l'Éducation nationale et la justice. "La plupart du temps, il n'y a pas de sanctions vis-à-vis de ces personnels-là, mais simplement un déplacement de ce personnel. Ce qui est une vraie aberration", condamne Isabelle Guillemet, présidente de l'association "Enfance et partage".

Selon une circulaire en place depuis 1957, et mise à jour en 2015, le procureur a l'obligation d'informer l'employeur, ici le rectorat, de la condamnation d'un agent public. La ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a ainsi annoncé ce 1er avril une réunion prochaine avec les procureurs et recteurs pour "renforcer la fluidité de l'information entre les deux services".

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans l\'une des classes de l\'école Harouys, à Nantes (Loire-Atlantique), le 5 septembre 2011, jour de la rentrée scolaire.
Dans l'une des classes de l'école Harouys, à Nantes (Loire-Atlantique), le 5 septembre 2011, jour de la rentrée scolaire. (FRANK PERRY / AFP)