Universités : la Sorbonne évacuée par la force

Tensions dans les universités. Celle, emblématique, de la Sorbonne, à Paris, a été évacuée jeudi 12 avril au soir par la force.

France 2

Des forces de l'ordre au coeur de la faculté de la Sorbonne (Paris), qui évacuent un à un les étudiants. Une image rare dans ce lieu symbolique de la contestation de mai 1968. Hier en milieu d'après-midi, plusieurs centaines d'étudiants se regroupent pour une assemblée générale à l'intérieur de la faculté, et refusent de quitter les lieux. À l'extérieur, des CRS empêchent d'autres élèves de pénétrer à l'intérieur de la faculté.

Des forces de l'ordre près de Tolbiac

Après plusieurs heures de négociation infructueuses, l'évacuation a lieu dans la soirée. Près de 200 occupants délogés en moins d'une heure. Au même moment, à Paris-Tolbiac, où la mobilisation des étudiants perdure, les forces de l'ordre se positionnent aux abords de l'université. Mais contrairement à la Sorbonne, elles se sont retirées sans évacuer les lieux dans la soirée sous les cris des étudiants. Comme plusieurs universités en France, les étudiants entendent marquer leur opposition à la réforme d'accès à l'université, et refusent les interventions policières.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants défilent contre la réforme de l\'accès à l\'université, le 10 avril 2018 à Paris.
Des manifestants défilent contre la réforme de l'accès à l'université, le 10 avril 2018 à Paris. (MAXPPP)