Parcoursup : le taux de réussite de certaines filières "en tension" a augmenté depuis la mise en place du dispositif

Mais cela n'est pas une généralité, selon les informations de franceinfo.

Le taux de réussite en fin de première année de la filière STAPS a augmenté de 12% depuis la mise en place de Parcoursup.
Le taux de réussite en fin de première année de la filière STAPS a augmenté de 12% depuis la mise en place de Parcoursup. (DENIS CHARLET / AFP)

Le dispositif Parcoursup, mis en place en 2018, a permis d'augmenter le taux de réussite en fin de première année de certaines filières "en tension", celles qui sont les plus demandées, selon les informations de franceinfo. 

Parmi les filières "en tension", le taux de réussite en fin de première année de la filière Staps, sciences et techniques du sport, a augmenté de 12%, selon les premiers résultats nationaux remontés de la moitié des universités françaises. "Les étudiants étaient davantage présents en cours, étaient davantage concernés", d'après Didier Delignères, président des doyens de Staps, interrogé par franceinfo. Selon lui, c’est "en partie lié au classement des candidats" : "Ce sont des candidats qui étaient les mieux positionnés qui sont rentrés et donc le résultat, au bout d’un an, c’est donc une amélioration."

Pas de hausse remarquable des taux de réussite en droit

Mais ça n'est pas une généralité. En droit, il n'y a pas de "hausse remarquable des taux de réussite", selon Sandrine Clavel, présidente de la Conférence des doyens de droit. "Si on devait envisager une tendance générale, il n'y a pas d'évolution massive. Cela étant, il y a des hausses à certains endroits", affirme-t-elle, sans pouvoir identifier les causes, si cela est dû à Parcoursup ou à d'autres facteurs.

Par ailleurs, d'après elle, les taux de réussite n'augmentent pas forcément dans les universités qui ont mis en place les dispositifs de soutien prévus par Parcoursup, afin d'aider les étudiants les plus en difficulté.