Nancy : mouvement de contestation à la faculté de Lettres

La faculté de Lettres de Nancy (Meurthe-et-Moselle) est occupée depuis la fin du mois de mars. Comment s'organise ce mouvement de contestation de la réforme ?

france 2

À Nancy (Meurthe-et-Moselle), la faculté de Lettres est occupée depuis trois semaines. Occupée mais pas bloquée selon certains, les étudiants peuvent y entrer mais tous les cours sont annulés et les salles fermées. Le 22 mars, une AG a voté la décision. Les amphithéâtres restent vides, mais les enseignants qui soutiennent le mouvement proposent des cours alternatifs à l'extérieur.

Des examens délocalisés

Les étudiants anti-blocage se réfugient pour la plupart à la bibliothèque pour réviser. C'est l'un des seuls bâtiments encore accessibles. Pendant ce temps, les pro-blocage tentent de rallier à leur cause des lycéens directement concernés par la nouvelle réforme. Pour apaiser les tensions, le président de l'université de Lorraine à d'ores et déjà délocalisé les examens prévus dans d'autres facultés. Les bloqueurs craignent une possible intervention des forces de l'ordre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants défilent contre la réforme de l\'accès à l\'université, le 10 avril 2018 à Paris.
Des manifestants défilent contre la réforme de l'accès à l'université, le 10 avril 2018 à Paris. (MAXPPP)