Cet article date de plus de neuf ans.

Numérique : état des lieux dans les classes de France

Quelque 12,12 millions d'élèves font leur rentrée des classes mardi. Alors que le numérique semble omniprésent dans leur vie quotidienne, qu'en est-il dans les classes ?
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Alexandre MARCHI Maxppp)

D'Internet aux smartphones en passant par les réseaux sociaux et les consoles de jeux, les élèves d'aujourd'hui vivent au quotidien dans un environnement numérique. Adapter la pédagogie à cette nouvelle génération, voilà l'enjeu des Tice : les Technologies de l'information et de la communication pour l'éducation.

Seuls 21% des enseignants utilisent les Tice au moins une fois par semaine avec leurs élèves, selon le ministère de l'Education, alors que 97% estiment que cela permet d'améliorer la qualité pédagogique de leur enseignement. 

"Pour lutter contre les échecs scolaires et l'absentéisme, il faut lutter contre l'ennui à l'école avec de nouvelles pédagogies ", qui passeront par les outils numériques, explique Jean-Michel Fourgous, ancien député, maire d'Elancourt (Yvelines), auteur d'un rapport parlementaire sur les Technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement en 2010.

Un ordinateur pour 2,7 lycéens 

Le matériel le plus répandu dans les classes est bien sûr l'ordinateur. Mais selon le type d'établissement, on constate
que le ratio nombre d'élèves par ordinateur varie considérablement : de 1 ordinateur pour 23,9 élèves en écoles maternelles, il passe à 1 ordinateur
pour seulement 2,2 élèves en lycées professionnels (LP). Entre les deux, on
trouve dans l'ordre les écoles élémentaires (1 pour 9,9 élèves), les collèges
(1 pour 5,2) et les lycées d'enseignement général et technologique (1 pour
2,7), selon les chiffres publiés par le ministère en 2012

De plus en plus d'"environnements numériques de travail" 

Les services en ligne dans les écoles, collèges et lycées, se développent. Des "environnements numériques de travail" qui permettent de retrouver sur un site dédié le "cahier de texte", les notes des élèves ou encore leur emploi du temps. Selon le ministère de l'Education, pour le cahier de texte de la classe par exemple, 70% des lycées en disposent, 60% des lycées professionnels et 60% des collèges.

Les tableaux interactifs à la peine

Les tableaux interactifs (TNI ou TBI) et les classes mobiles (qui permettent de déplacer les outils multimédias dans une salle non équipée), eux, peinent à se généraliser. En moyenne, le nombre de TNI/TBI s'élève seulement à 0,3 pour 100 élèves dans le second degré, même si près de 80% des lycées et près de 60% des collèges en possèdent au moins un.

La France en retard en Europe

Depuis les années 70, les plans se sont multipliés pour développer le numérique au sein des écoles françaises. Mais la France accuse toujours un certain retard par rapport à ses voisins européens. Selon la Mission Fourgous (2010), la France se situe :

au 8e rang européen pour l'équipement de ses établissements secondaires en ordinateursau 12e rang européen pour l'équipement de ses écoles en ordinateursau 12e rang européen pour la connexion de ses établissements scolaires en haut débitau 24e rang, au niveau européen, pour ce qui est de l'accès à l'outil numérique et sa maîtrise dans un contexte pédagogique

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.