Harcèlement scolaire : la mère de Quaden, atteint de nanisme, contrainte de démentir les rumeurs remettant en cause son témoignage

Des internautes affirmaient que le petit garçon n'avait pas 9 mais 18 ans.

Extrait d\'une vidéo mise en ligne sur Facebook par la mère du jeune Quaden Bayles, 9 ans, victime de harcèlement. 
Extrait d'une vidéo mise en ligne sur Facebook par la mère du jeune Quaden Bayles, 9 ans, victime de harcèlement.  (YARRAKA BAYLES / FACEBOOK)

La vidéo a ému le monde entier. Quaden Bayles, jeune Australien de neuf ans, victime de harcèlement scolaire, en larmes, demande à sa mère "un couteau pour se suicider"Depuis la diffusion de cette séquence, filmée par sa mère, Quaden a reçu le soutien d'une foule de célébrités et d'anonymes. D'autres internautes, en revanche, ont mis en cause la véracité de la vidéo : selon eux, Quaden aurait non pas 9 mais 18 ans et son témoignage aurait été mis en scène.

Des arnaques aux faux comptes 

Sa mère, Yarraka Bayles, a démenti ces rumeurs sur la page Facebook de Stand Tall 4 Dwarfism ("Debout pour le nanisme"). Elle a notamment partagé la publication d'une internaute qui affirme connaître le petit garçon depuis longtemps. "Oui, il a 9 ans ! Le nanisme n'est pas une blague. Qu'il soit mannequin ou acteur ? M*rde, c'est le cas de nombreux enfants...", s'est enervée Mariana Lopez Ortiz, défendant le petit garçon et sa mère.

Plusieurs éléments démentent les théories avancées par les détracteurs du petit garçon, pointe Le Parisien :  en 2015, Buzzfeed recueillait le témoignage de ce "petit garçon de 4 ans" et Quaden était interviewé, avec sa mère, dans l'émission de télévision australienne "Studio 10". De plus, sa mère partage régulièrement des photos du jeune garçon sur son profil Facebook, depuis sa naissance le 13 décembre 2010. En revanche, plusieurs faux comptes ont été créé au nom de Quaden, visant à récolter des fonds avec des cagnottes en ligne.