Harcèlement scolaire : des collégiens lorrains se mettent en scène

Publié
Article rédigé par
France Télévisions

En Lorraine, des jeunes du collège de Briey se mobilisent contre le harcèlement scolaire. Ils sont une quarantaine d'adolescents à s’être engagés dans la réalisation d’un court-métrage. Il sera présenté en juin au concours national « Non au harcèlement » #IlsOntLaSolution

Scolarisés en sixième et quatrième, ils sont 45 élèves à participer à la réalisation d’un court métrage pour dénoncer le harcèlement scolaire. Intitulé « Plus jamais ça », ce film raconte l'histoire d'Hugo, handicapé et harcelé. Un scenario basé sur des faits réels, ceux vécus par la fille de la réalisatrice Sandy Richard. « Le problème, c'est que les enfants n’en parlent pas, alors qu’il faut absolument en discuter, sinon le problème ne sera jamais réglé. Or si on ne met pas un terme au harcèlement, la victime peut devenir un harceleur » explique la réalisatrice et maman qui a vu la situation de sa fille s’améliorer, grâce au soutien de son établissement scolaire.

Inspiré de faits réels 

 Un cas de harcèlement qui parle à tous les jeunes acteurs de cette mobilisation comme Enora, élève de 6ᵉ au collège Jean Maumus à Briey (Meurthe-et-Moselle): 
« Quand j'étais en primaire, j’avais un copain qui était très petit, et je l’ai vu à plusieurs reprises pleurer en classe parce qu’ils y avaient des élèves qui lui disaient vraiment des trucs méchants, et parfois devant le prof, mais l’enseignant ne disait jamais rien ».
Ce film sera présenté au prix "Non au harcèlement scolaire" Un concours national déjà remporté l’année dernière par un collège lorrain.

Un collège impliqué dans le programme "pHARe"

 Un long métrage organisé dans le cadre du programme national « pHARe »mené par l’éducation nationale pour lutter contre le harcèlement scolaire. Un plan de prévention auquel l’établissement participe depuis le début de sa mise en place.  Des élèves ambassadeurs ont été nommés par le collège.  Épaulés par des accompagnants adultes, ils ont pour mission d’aider les élèves harcelés dans l’établissement.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.