Brest : des élèves mènent la lutte contre le harcèlement à l'école

Un élève sur dix est victime de harcèlement scolaire alors pour y remédier, certains établissements ont décidé d'agir.

France 3

La ministre de l'Éducation, Najat Vallaud-Belkacem a annoncé ce jeudi 29 octobre de nouvelles mesures contre le harcèlement scolaire. Un numéro de téléphone gratuit a été mis en place : le 3020. Une journée nationale contre le harcèlement à l'école se tiendra le 5 novembre prochain.
Un mal amplifié par les nouvelles technologies. Aujourd'hui, le harcèlement se déroule aussi sur internet et sur les réseaux sociaux. Ce collège de Brest affiche la couleur d'entrée de jeu. Un logo pour dire stop au harcèlement. Un symbole suivi d'actions. Ici, ce sont les élèves qui mènent la lutte contre le cyber-harcèlement. Très vite, les langues se délient.

Une nouvelle approche

Insultes, brimades, coups, racket, un élève sur dix est victime de harcèlement. Ceux-là ont décidé de militer contre ces violences. La délégation passe dans chaque classe. En retrait, l'enseignante écoute et intervient si besoin.
Après une série d'insultes sur les réseaux sociaux, la principale a décidé d'agir autrement, avec "une prévention qui aille des élèves vers les élèves". Les ambassadeurs cherchent de nouvelles recrues pour mener campagne et s'engager à dire non au harcèlement.

Un collégien sur six dit être sévèrement harcelé, ce qui provoque un fort sentiment d\'insécurité pouvant aboutir à la dépression ou au suicide.
Un collégien sur six dit être sévèrement harcelé, ce qui provoque un fort sentiment d'insécurité pouvant aboutir à la dépression ou au suicide. (GERARD JULIEN / AFP)