Cet article date de plus de cinq ans.

Faut-il augmenter les frais de scolarité des facultés françaises ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Faut-il augmenter les frais de scolarités des facultés françaises ?
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'Inspection générale des finances a proposé d'élever les frais de scolarité à 1 000 euros par an.

Face à des facultés en grande difficulté budgétaire, l'Inspection générale des finances propose d'augmenter les droits de scolarité à 1 000 euros par an. Une proposition qui provoque l'ire des syndicats étudiants qui dénoncent "une augmentation démesurée" et une "mesure inégalitaire". Et pour cause : aujourd'hui une inscription en licence, master ou doctorat coûte entre 184 et 391 euros.

800 millions d'économie en plus

Si la France se situe dans la moyenne européenne, les prix varient énormément d'un pays à l'autre. Alors qu'une inscription à la faculté ne coûte que 50 euros en République Tchèque, elle peut s'élever à 11 300 euros en Angleterre.

Une augmentation des droits de scolarité en France pourrait générer 800 millions d'euros en plus par rapport à 2012. Cette somme devrait alors servir à l'entretien des universités vieillissantes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.