Étudiants : enfin le retour des petits boulots

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Étudiants : enfin le retour des petits boulots
FRANCE 3
Article rédigé par
France 3 Normandie, J.Ragueneau, D.Sirri, B.Odolant - France 3
France Télévisions

Après des années difficiles, l'horizon semble enfin se dégager pour les étudiants. C'est le retour en présentiel à l'université, mais aussi des jobs d'appoint afin de financer leurs études.  

Morgane Couture, qui débute un CAP petite enfance, postule pour un emploi de garde d'enfants, tout comme deux autres étudiantes, en licence de psychologie à Caen (Calvados). L'entreprise est spécialisée dans le créneau de la garde des enfants, et s'adapte aux besoins des étudiants, sa cible privilégiée. 40 postes sont encore à pourvoir. 

S'organiser pour concilier étude et travail 

Il n'est pas toujours simple de s'organiser pour les étudiants. À Mondeville (Calvados), Yacine et Léonie ont trouvé un job à mi-temps. "On travaille à peu près six heures par jour [quatre jours par semaine], et après en fonction des entraînements et des indisponibilités, [l'enseigne] s'adapte à nous", confie la jeune fille. Thibault Alcala, responsable logistique du magasin, se réjouit du "dynamisme des étudiants", qu'il souhaite "accompagner tout au long de leurs études". L'employeur a ainsi bâti une véritable stratégie : près d'un quart des 150 salariés de la plateforme logistique de Mondeville sont des étudiants, qui passeront une à cinq années dans l'entreprise. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.