Cet article date de plus de huit ans.

Congé parental : une réforme pour inciter les pères à le prendre

La projet de loi pour l'Égalité entre les femmes et les hommes vient d'être adopté au Sénat. Parmi les mesures phares, la réforme du congé parental. Elle vise à pousser les hommes à prendre plus fréquemment ce congé. Pas d'incitation financière mais un prolongement de la durée du congé dans le cas où hommes et femmes se relaient auprès de l'enfant.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

La réforme du congé parental
est un des principaux points du projet de loi sur l'égalité hommes-femmes. Ce
texte, qui vient d'être voté par les Sénateurs, a été présenté ce mardi par la ministre des Droits des femmes, Najat
Vallaud-Belkacem. Il est, du propre aveu de la ministre, "central" dans cette réforme.

Seulement 18.000 hommes sur 540.000congés parentaux

Il s'agit d'inciter plus de
pères à prendre un congé parental puisque aujourd'hui il n'y a que 18.000 hommes
sur les 540.000 personnes utilisant le dispositif actuel.

Actuellement les deux parents
d'un seul enfant ont droit à 6 mois de congé. Dans cette future prestation, baptisée "Prestation partagée d'accueil de l'enfant", ils pourront prendre
six mois de plus à condition que ce soit le second parent qui en soit
bénéficiaire.

Faciliter le retour au travail

A partir de deux enfants, la
durée de congé sera toujours de trois ans mais seulement à condition que six
mois soit pris par le second parent. Dans le cas contraire, le congé sera
seulement de deux ans et demi.

Afin de faciliter le retour des parents au
travail,
ces familles auront accès prioritairement aux places en crèches. Cette réforme devrait être applicable aux
enfants nés ou adoptés à partir du 1er juillet 2014.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.