Antilles : les candidats pourront désormais passer l'agrégation en langue créole

L'agrégation, concours le plus prestigieux de l'enseignement, a été créée pour les langues de France. Le créole et le tahitien viennent désormais gonfler les rangs. Une avancée dans le devenir et le développement des langues et cultures régionales françaises.

FRANCE 3

On pouvait déjà la passer en breton, corse ou catalan, désormais l'agrégation pourra se faire en créole. Dès la prochaine rentrée, le concours de recrutement de professeurs dans l'enseignement secondaire ou supérieur sera possible en créole de Martinique, de Guadeloupe et de la Réunion. "C'est une très bonne nouvelle pour ceux qui sont en poste, qui sont certifiés et qui pourront progresser dans leur carrière, comme dans n'importe quelle autre discipline", s'enthousiasme Max Belaise, maître de conférences à l'Université des Antilles.

Une reconnaissance culturelle

Les candidats du CAPES, le concours d'entrée pour enseigner au collège ou au lycée, peuvent le faire en créole depuis 2001. Depuis une vingtaine d'années, la langue régionale est également enseignée de la 6e à la terminale. Plus que linguistique, c'est une reconnaissance culturelle pour les Martiniquais. "Ça permettra à notre langue de vivre, de survivre, et ça permettra à nos jeunes et ceux qui viennent après aussi de garder la langue, de continuer à la pratiquer. Que du positif", confirme une habitante. Dans le monde, environ 10 millions de personnes pratiquent le créole couramment.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des élèves de CM1 assistent à un cours à Aytre (Charente-Maritime), le 1er septembre 2015.
Des élèves de CM1 assistent à un cours à Aytre (Charente-Maritime), le 1er septembre 2015. (XAVIER LEOTY / AFP)