Cet article date de plus de sept ans.

Albi : la mère d'élève mise en examen pour assassinat

Sans surprise, cette femme, prénommée Rachida, a été mise en examen ce soir pour l'assassinat de l'institutrice de sa fille. Elle avait été placée dès hier en milieu psychiatrique, une première expertise ayant conclu à des "troubles psychiques ayant aboli son discernement".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Devant l'école Edouard-Herriot, à Albi © MaxPPP)

Des "troubles mentaux sévères sous forme d'idées délirantes de persécution",  avait diagnostiqué une première expertise psychiatrique. La mère d'élève qui a mortellemnt poignardé l'institutrice de sa fille a été placée dès vendredi en milieu psychiatrique, avant d'être mise en examen samedi soir pour "assassinat".

Ce n'est pas la première fois que cette femme, prénommé Rachida, de nationalité espagnole, avait été placée. L'enquête a pu établir qu'elle avait déjà été hospitalisée sous contrainte, en milieu psychiatrique, en début d'année.

Marche blanche lundi

Ce samedi, premier jour des vacances, de nombreux parents d'élèves, des enfants et des enseignants, se sont retrouvés à l'école, où une cellule pychologique a rapidement été montée. L'accompagnement durera "aussi longtemps que nécessaire", selon l'adjointe de la directrice académique.

Une marche blanche est prévue lundi, à 18h , au départ d'un stade proche de l'école - à la veille des obsèques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.