Vidéo La réponse cinglante de la ministre espagnole de l'Égalité à une députée d'extrême droite

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Agacée par les remarques d'une députée d'extrême droite, la ministre espagnole de l'Égalité Irene Montero a tenu à répondre à sa question : "Qu'est-ce qu'être une femme ?"
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Agacée par les remarques d'une députée d'extrême droite, la ministre espagnole de l'Égalité Irene Montero a tenu à répondre à sa question : "Qu'est-ce qu'être une femme ?"

En plein Parlement espagnol ce 7 octobre, lors d'un débat sur une proposition de loi facilitant l'accès à l'IVG pour les jeunes filles de 16 à 18 ans, Irène Montero, la ministre espagnole de l’Égalité a dénoté avec sa réponse enflammée adressée à la députée d'extrême droite Lourdes Méndez. Cette dernière lui avait demandé : "Qu'est-ce qu'être une femme ?"

"Eh bien, pour une personne féministe, être une femme signifie avoir un plus grand risque de pauvreté, un plus grand risque d'exclusion sociale, un plus grand risque de violence, un plus grand risque d'être moins bien payée pour le même travail, un plus grand risque de prendre en charge tous les soins, un plus grand risque de ne pas pouvoir développer pleinement son projet de vie parce qu'elle doit se consacrer à d'autres tâches que les hommes n'assument malheureusement pas à conditions égales", a lancé la ministre.

"Être féministe et être une femme, c'est savoir qu'une société féministe, c'est une société meilleure pour les femmes et aussi pour les hommes"

Puis, Irène Montero monte au créneau. Elle retourne la question à la députée : "Puisque vous dites que "l'idéologie de genre" est une "invention sociale-communiste", selon vous, je me demande : que signifie pour vous être une femme ?" Elle ajoute: "Comment expliquez-vous le fait qu'il y a beaucoup plus de femmes que d'hommes menacées de pauvreté ou d'exclusion sociale ? Comment expliquez-vous les disparités salariales ? Comment expliquez-vous la violence machiste ? (…) La question est de savoir ce que c'est pour vous d'être une femme. Puisque vous niez toutes ces discriminations qui sont la réalité quotidienne des femmes dans notre pays."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.