VIDEO. Cible des paparazzis du monde entier, on vous raconte l'histoire d'Emily Ratajkowski

Son essai sur la façon dont certains s'approprient son corps a fait sensation. Mannequin, autrice, féministe engagée… C'est Emily Ratajkowski.

BRUT

Mannequin, actrice, autrice. C'est une féministe engagée qui a été arrêtée lors de manifestations pour les droits des femmes... Emily Ratajkowski est née à Londres en 1991. Elle attribue à sa mère, autrice et professeure d'anglais, le mérite de lui avoir donné une éducation féministe. Elle grandit en Angleterre, en Irlande, à Majorque et en Californie. À 19 ans, elle quitte l'université de Californie pour poursuivre une carrière de mannequin à plein temps.

Une ascension rapide

À 20 ans, elle pose nue pour le magazine érotique artistique "treats!". Cette couverture l'amène à apparaître dans la vidéo de "Blurred Lines", chanson notoire de Robin Thicke. Du jour au lendemain, elle devient une sensation sur les réseaux sociaux, réclamant le droit de poster des photos d'elle à différents stades de déshabillage. "Cela en dit tellement long sur le fait que nous n'aimons pas les femmes dans la culture, et si elles montrent leur corps, en gros, elles sont vulgaires", déclarait Emily Ratajkowski dans GQ en juillet 2017.

À 23 ans, elle joue dans "Gone Girl" de David Fincher. À 24 ans, elle publie un essai sur la sexualisation dès le plus jeune âge, et choisit de redéfinir "sexy" dans ses propres termes. "Pour moi, "sexy" est une sorte de beauté, une sorte d'expression de soi, qui doit être célébrée, qui est merveilleusement féminine", estime-t-elle. 

Une femme engagée

En février 2016, elle soutient Bernie Sanders lors des élections primaires démocrates. À 26 ans, elle épouse le producteur Sebastian Bear-McClard après quelques semaines de relation. La même année, elle est arrêtée à Washington lors d'une manifestation contre la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour suprême, en compagnie de l'humoriste Amy Schumer. À 28 ans, elle participe aux manifestations de Black Lives Matter après l'assassinat de George Floyd, et demande au gouverneur de New York Andrew Cuomo d'accorder la grâce aux prisonniers âgés, aux prisonniers arrivant en fin de peine, au vu de la pandémie du Covid-19.

En 2020, elle rédige un essai pour le "New York" magazine, réfléchissant sur la façon dont son corps est approprié par les artistes, photographex, paparazzi, et accusant le photographe Jonathan Leder de l'avoir agressée sexuellement quand elle avait 22 ans.

VIDEO. Cible des paparazzis du monde entier, on vous raconte l\'histoire d\'Emily Ratajkowski
VIDEO. Cible des paparazzis du monde entier, on vous raconte l'histoire d'Emily Ratajkowski (BRUT)