Salaires hommes-femmes : la France peut mieux faire

Depuis 11h44 samedi 3 novembre, les femmes travaillent pour rien, symptôme de l'inégalité salariale entre les hommes et les femmes en France.

C'était l'une des premières annonces du chef de l'État. Emmanuel Macron s'était engagé "à ce que la cause du quinquennat soit celle de l'égalité entre les hommes et les femmes". Mais selon les derniers chiffres, c'est loin d'être une réalité. Au même poste et pour les mêmes compétences, les femmes gagnent en moyenne 9% de moins que les hommes. Pourtant, depuis les années 1970, cinq lois ont été promulguées pour garantir l'égalité salariale dans les entreprises. Problème : 60% des sociétés ne les respectent pas, et seules 0,2% ont été sanctionnées en six ans. Un manque de contrôles qui n'encourage pas l'égalité dans les entreprises.

Des écarts plus visibles selon les secteurs

Des femmes qui ont une situation plus précaire sur le marché du travail avec plus de temps partiels et moins de responsabilités. Résultat : tous postes confondus, les femmes gagnent en moyenne 23,7% de moins que les hommes. Des écarts de salaires plus ou moins visibles selon les secteurs : 37% dans le milieu bancaire, 35% dans les cabinets médicaux et 32% dans les professions juridiques et comptables. Alors, pour réduire ces inégalités, le gouvernement lance un nouveau plan de lutte autour de 15 mesures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration.
Photo d'illustration. (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)