Cet article date de plus de six ans.

"Regrets" des Inrocks après la une sur Bertrand Cantat : "Cela arrive un peu tard", regrette Katell Pouliquen, rédactrice en chef à Elle

Publié
Article rédigé par franceinfo
Radio France

Après avoir présenté leurs "regrets" pour leur une sur Bertrand Cantat, la rédactrice en chef au magazine Elle, Katell Pouliquen, regrette qu'ils arrivent "un peu tard" et que ce ne soit pas des "excuses".

Le magazine Les Inrocks a reconnu mardi 17 octobre que la une sur Bertrand Cantat était "contestable" et a exprimé "ses sincères regrets à ceux qui se sont sentis blessés". Pour Katell Pouliquen, rédactrice en chef au magazine Elle, invitée mercredi de franceinfo, "ce sont des regrets et pas des excuses, et cela arrive un peu tard".

Le magazine Elle consacre cette semaine son édito à l'actrice Marie Trintignant, morte en 2003 sous les coups du chanteur de Noir Désir. Cet édito "est à la mesure de notre émotion à la découverte de la une des Inrocks et aussi de notre indignation", explique Katell Pouliquen.

"123 femmes mortes l'an dernier sous les coups de leur conjoint"

"Nous avons décidé de mettre Marie Trintignant à l'honneur, au nom du drame qui a été le sien, mais aussi comme symbole de toutes les femmes qui subissent l'oppression de certains hommes, et notamment des 123 femmes mortes l'an dernier sous les coups de leur conjoint", poursuit la journaliste, tout en rappelant que le magazine Elle "n'a pas attendu une une nauséabonde pour en parler".

Katell Pouliquen précise que "l'idée n'est pas d'appeler à la disparition d'un homme : il a le droit de mener sa vie comme il l'entend, mais pas en une d'un magazine."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.