"Parfois l'égalité est une victoire" : la ministre des Sports Laura Flessel lance une campagne contre les discriminations

La campagne aborde l'homophobie, le racisme, le sexisme et la stigmatisation du handicap dans le monde du sport.

Le ministère des Sports lance la campagne \"Ex-Aequo - Parfois l\'égalité est une victoire\", le 15 mars 2018.
Le ministère des Sports lance la campagne "Ex-Aequo - Parfois l'égalité est une victoire", le 15 mars 2018. (MINISTERE DES SPORTS)

"Trop souvent j'ai entendu : 'Non ce n'est pas pour toi, tu ne peux pas, retourne dans ta cuisine', ou 'Tu es maman, ta place est à la maison'", raconte Sarah Ourahmoune. La vice-championne olympique de boxe en 2016 à Rio et désormais vice-présidente du comité olympique français (Cnosf) a participé au lancement, jeudi 15 mars, de la campagne de la ministre des Sports, Laura Flessel, "Ex-Aequo – Parfois l'égalité est une victoire".

A travers des affiches et des spots sur les chaînes de France Télévisions, ou sur le site de Minute Buzz, cette campagne aborde l'homophobie, le racisme, le sexisme et la stigmatisation du handicap dans le monde du sport.

Des grands noms du sport

"Il faut des piqûres de rappel", a lancé Laura Flessel, qui a défendu une campagne "positive", "pour promouvoir l'égalité". Outre Sarah Ourahmoune, le footballeur Antoine Griezmann, la boxeuse Estelle Mossely, l'escrimeur et skieur paralympique Cyril Moré, la footballeuse Laura Georges, le rugbyman Frédéric Michalak ou encore l'arbitre de tennis Ilyes El Bekkaoui participent à cette campagne de communication.