Au Royaume-Uni, peu de femmes aux manettes

Alors qu'un joueur de jeux vidéos sur deux est une femme, les femmes représentent à peine 19% des employés de cette industrie florissante au Royaume-Uni.  

Cette vidéo n'est plus disponible

Découverte du doublage pour ces collégiennes. Ce célèbre studio du sud de Londres (Royaume-Uni) veut convaincre les filles de travailler dans l'industrie du jeu vidéo, comme Jodie Azhar, la directrice artistique de Creative Assembly, âgée de 30 ans, qui fait figure d'exception. "En grandissant, je ne savais pas vraiment ce que je voulais faire, et même si j'aime les jeux vidéos, je ne savais pas qu'on pouvait en faire son métier. Personne ne m'a jamais dit ça à l'école", confie-t-elle. Au Royaume-Uni, un joueur sur deux est une joueuse. Pourtant, 19% de femmes, à peine, travaillent dans les studios de jeux vidéos ; la plupart sont cantonnées à l'administration.

7% de croissance en 2017

Au pays de Lara Croft, le secteur est bien conscient qu'il est grand temps d'évoluer. "Davantage de studios doivent réfléchir à développer des jeux avec des femmes comme personnages principaux. Ils doivent également faire un effort sur ce sujet au moment du recrutement. Ils peuvent lancer des initiatives pour encourager les femmes à faire carrière dans l'industrie", estime Richard Wilson, membre de l'association de développeurs de jeux indépendants. Et ce n'est pas la place qui manque. Au Royaume-Uni, le secteur des jeux vidéos est florissant : plus de 2 000 studios, 13 000 employés et 7% de croissance en 2017. 

La place des femmes dans le secteur des jeux vidéos est encore réduite au Royaume-Uni
La place des femmes dans le secteur des jeux vidéos est encore réduite au Royaume-Uni (FRANCEINFO)