Arabie Saoudite : la lente émancipation des femmes

L’un des pays les plus conservateurs au monde, l’Arabie saoudite, veut se moderniser. Son nouveau dirigeant, le prince Mohammed ben Salmane, a accordé quelques droits aux femmes qui peuvent paraitre anodins, mais là-bas ils sont révolutionnaires. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des hommes et des femmes arrivant à un concert. Un événement à Riyad, où la musique a longtemps été interdite. Ces images des spectateurs étaient tout simplement inimaginables il y a quelques mois. Tout comme ces visages de femmes non voilées. Certaines portent encore le niqab recouvrant le visage, mais d’autres, de plus en plus nombreuses, ne cachent plus complètement leurs cheveux. 

La ségrégation des sexes toujours appliquée

"On aurait aimé que tout cela se produise plus tôt, qu’on organise bien avant des fêtes, des loisirs comme ça", regrette l’une d’entre elles. Pour l’instant, les femmes sont d’un côté et les hommes de l’autre : la loi sur la ségrégation des sexes dans les espaces publics s’applique toujours. Après des décennies d’islam rigoriste, Riyad entame donc une révolution très encadrée. À la manœuvre, Mohammed ben Salmane, le prince héritier, prône un islam plus ouvert. 

Le JT
Les autres sujets du JT
En Arabie Saoudite, un salon de l\'automobile est réservé aux femmes.
En Arabie Saoudite, un salon de l'automobile est réservé aux femmes. (FRANCE 3)