Pyrénées-Atlantiques : les douaniers ont découvert de la drogue à bord d'un faux convoi exceptionnel

Les douaniers d'Hendaye ont intercepté un fourgon immatriculé en Espagne qui se faisait passer pour un convoi exceptionnel. Il transportait 30,5 kg de cocaïne et 56 kg de cannabis. La cargaison est estimée à 2,4 millions d'euros.

30,5 kg de cocaïne et 56 kg de cannabis ont été retrouvés par les douaniers d\'Hendaye.
30,5 kg de cocaïne et 56 kg de cannabis ont été retrouvés par les douaniers d'Hendaye. (Douane française)

C'est presque du jamais vu en France, les douaniers ont intercepté le 15 août dernier, tôt le matin près d'Hendaye (Pyrénées-Atlantiques) un convoi de drogue estimé à 2,4 millions d'euros, à bord d'un fourgon immatriculé en Espagne qui se faisait passer pour un convoi exceptionnel.

Selon un communiqué de presse des douanes, mercredi 23 août, 30,5 kg de cocaïne et 56 kg de cannabis ont été retrouvés par les douaniers d'Hendaye.

Une affaire "croquignolesque"

"C'est un peu les pieds nickelés du convoi de drogue", a indiqué à franceinfo une porte-parole des douanes, pour qui l'affaire a tout du "croquignolesque". D'abord le trafiquant présumé avait écrit "convoi exceptionnel" en français et en espagnol à l'avant et à l'arrière du véhicule, "ce qui n'est jamais le cas", a assuré un porte-parole des douaniers à franceinfo.

Ensuite, le chauffeur circulait un 15 août, jour férié aussi bien en France qu'en Espagne. Puis il a été intercepté sur la RD810, route touristique de bord de mer qui relie la frontière espagnole à Hendaye, une route très empruntée par les touristes un 15 août. C'est pourquoi le procédé est qualifié d'"original" par les douaniers.

Le trafiquant présumé est un Néerlandais de 45 ans 

Le trafiquant présumé est un Néerlandais de 45 ans résidant en Espagne. Il indiquait revenir de Malaga en Espagne et se rendre aux Pays-Bas et avait mis une partie de son chargement dans le coffre dans quatre grands sacs transparents, à la vue de tous. Le reste a été retrouvé dans quatre caissons en bois dissimulés sous un matelas et refermant des paquets de cocaïne.

"Le conducteur a été remis aux services de police à l'issue de la procédure douanière du Parquet de Bayonne", indique le communiqué de presse des douanes.