Indre-et-Loire : 16 personnes placées en garde à vue après un vaste coup de filet anti-drogue

Seize personnes ont été placées en garde à vue mardi, après plusieurs perquisitions entre Loches et Tours. Les suspects feraient partie d'un réseau de trafic de drogue. 

Un chien de la brigade cynophile. Image d\'illustration. 
Un chien de la brigade cynophile. Image d'illustration.  (SAMI BELLOUMI / MAXPPP)

Une centaine de gendarmes, appuyés par l'antenne locale de GIGN, se sont déployés mardi 6 juin dans les environs de Loches, en Indre-et-Loire, rapporte France Bleu Touraine. Les militaires ont procédé à des perquisitions et à seize arrestations. Les suspects feraient partie d'un réseau de trafic de drogue.

Les interventions aux domiciles des suspects ont eu lieu entre 6 heures du matin et la fin de matinée, principalement dans le Lochois, mais il y aurait aussi eu des perquisitions jusqu'à Tours, selon les informations de France Bleu Touraine.

Gardes à vue de quatre jours maximum

Dans le cadre d'une affaire de stupéfiants, les gardes à vue des personnes interpellées peuvent durer au maximum quatre jours, contre deux dans d'autres types d'affaires.

Les trafiquants présumés étaient dans le collimateur des gendarmes depuis au moins trois mois. Il s'agit du plus important coup de filet anti-drogue réalisé dans le Lochois depuis des années, précise la gendarmerie.