Drogue : quelles réponses en Europe ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Drogue : quelles réponses en Europe ?
franceinfo
Article rédigé par
C. Sergent - franceinfo
France Télévisions

Au regard de ce la situation liée au crack à Paris, franceinfo a tenu à se pencher sur les solutions mises en place par nos voisins d’Europe afin de lutter contre la consommation de drogue.

En Europe, ils sont deux pays à pouvoir faire office d’exemple : il s’agit des Pays-Bas et de la Suisse. Le premier est à retenir car il s’agit, à ce jour, du pays d’Europe qui a ouvert le plus de centres encadrant la prise de drogues. Le second doit également être retenu car il s’agit du premier pays à avoir ouvert une salle de « shoot », en 1986 à Berne. Pour ce dernier exemple, l’objectif affiché par les autorités sanitaires était d’encadrer la consommation d’héroïne. En Allemagne, en Suède, en Norvège, en Finlande et en Irlande, des lieux similaires ont progressivement ouvert, portant leur nombre total à plus de 80, pour la seule zone Europe. 

Des effets bénéfiques ? 

Souvent décriés, ces lieux pourraient pourtant avoir une incidence positive face au fléau de la drogue. En Suisse, les décès par overdose ont par exemple été divisés par deux entre 1991 et 2009. En 2000 aux Pays-Bas, le sida avait fini par disparaître chez les consommateurs de drogues alors qu’il se répandait énormément durant les années 90 faute de matériel de consommation sain. Pour finir, avec un recul de dix ans, les pays qui ont installé ces salles de shoot décident en majorité de les conserver, observant des effets bénéfiques sur différents volets.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Drogue

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.