Don du sang : les Parisiens amenés à se mobiliser

Après les fortes mobilisations en novembre, les établissements français du sang enregistrent un net ralentissement. Des centres de don éphémères ont été installés dans la capitale.

FRANCE 3

Devant les centres de don de sang, fini les longues files d'attente que l'on a pu voir après les attentats. Ce lundi matin, les Parisiens ne se bousculaient plus pour donner leur sang. En cette période de fin d'année où les dons sont encore plus rares, l'Établissement français du sang (EFS) fait une piqûre de rappel.
"Le risque des épidémies de gastro, de grippe qui éventuellement vont arriver au mois de janvier nous laisse toujours une vigilance. On demande aux donneurs de venir toute l'année. Aujourd'hui, les stocks sont corrects, il n'y a pas de problème, mais on anticipe toujours pour que les gens puissent avoir cette notion qu'il faut redonner régulièrement", explique le Dr Ahmed Slimani, médecin à l'EFS. 

42 jours de conservation 

Le sang ne peut se conserver que 42 jours, cinq jours pour les plaquettes. Bénedicte Périgault est donneuse régulière. "C'est normal de le faire, je pense que ce n'est pas grand-chose. Ça dure un quart d'heure, ce n'est pas très douloureux. Ça me semble normal de le faire régulièrement quand on peut", explique la jeune femme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Don du sang à Paris, le 6 juillet 2012. 
Don du sang à Paris, le 6 juillet 2012.  (ANA AREVALO / AFP)