Cet article date de plus de huit ans.

Des micro-voitures en libre-service l'an prochain à Grenoble

La ville de Grenoble, son agglomération, Toyota et EDF ont signé un partenariat pour expérimenter des voitures électriques en libre-service. Les 70 voitures à trois roues et deux places seront lancées à la mi-2014 dans les rues de la ville. L'expérimentation doit durer trois ans.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

Le système de micro-voitures sera proposé au
milieu de l'année prochaine aux Grenoblois : 70 véhicules 100 % électriques
dotées de trois roues et deux places. Des voitures fournies par Toyota dont
"un modèle inspiré du i-Road " présenté ce lundi au salon automobile
de Genève.

La marque japonaise travaille en partenariat avec EDF — qui fournira
les bornes de recharge sur une vingtaine des 120 à 150 emplacements de
stationnement prévus — et deux collectivités locales : la ville et
l'agglomération de Grenoble. Ces dernières participeront à hauteur de 200.000 à
300.000 euros pendant la période d'exploitation. Le réseau sera expérimenté
pendant une période de trois ans, d'après EDF.

Côté utilisation, "Citelib, une société d'autopartage
déjà implantée à Grenoble, sera chargée d'exploiter le système",
croit
savoir MobiliCités. Le site spécialisé précise que des ingénieurs japonais sont
attendus à Grenoble pour assurer la maintenance de ces micro-voitures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.