VIDEO. Mort de Rémi Fraisse : manifestations sous tension à Toulouse

De nouvelles manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes, suite à la mort de Rémi Fraisse.

FRANCE 3

Certaines de ces manifestations ont été interdites comme celle de Toulouse. Pourtant, les manifestants se sont rassemblés à Paris, Notre-Dame-des-Landes, Rennes et Toulouse, samedi 8 novembre, en hommage à Rémi Fraisse. Au total, 300 personnes étaient réunies à Toulouse. L'atmosphère était tendue : quelques débordements ont eu lieu, 11 personnes ont été interpellées et deux voitures ont été incendiées.

Pour disperser la foule, les gendarmes n'ont pas hésité à utiliser des gaz lacrymogènes. Une action qui fâche les manifestants : "On est pacifiste, on a été gazé à bout portant", déclare un militant les yeux ensanglantés.

"On demande que la justice s'applique"

A Paris, la manifestation était autorisée. Même s'il y a eu certains moments de tension, les 1 400 manifestants étaient largement pacifistes.

Les manifestants réclament que justice soit faite. "On demande tout simplement que soit respecté le droit. (...) On demande à ce que la personne qui aujourd'hui a attaqué ce jeune, qui est décédé, Rémi Fraisse, soit jugée. On demande que la justice s'applique", explique un manifestant. 

Le JT
Les autres sujets du JT
A Rennes, lors d\'une manifestation, le 8 novembre 2014.
A Rennes, lors d'une manifestation, le 8 novembre 2014. (DAMIEN MEYER / AFP)