Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Mort de Rémi Fraisse : manifestations sous tension à Toulouse

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

De nouvelles manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes, suite à la mort de Rémi Fraisse.

Certaines de ces manifestations ont été interdites comme celle de Toulouse. Pourtant, les manifestants se sont rassemblés à Paris, Notre-Dame-des-Landes, Rennes et Toulouse, samedi 8 novembre, en hommage à Rémi Fraisse. Au total, 300 personnes étaient réunies à Toulouse. L'atmosphère était tendue : quelques débordements ont eu lieu, 11 personnes ont été interpellées et deux voitures ont été incendiées.

Pour disperser la foule, les gendarmes n'ont pas hésité à utiliser des gaz lacrymogènes. Une action qui fâche les manifestants : "On est pacifiste, on a été gazé à bout portant", déclare un militant les yeux ensanglantés.

"On demande que la justice s'applique"

A Paris, la manifestation était autorisée. Même s'il y a eu certains moments de tension, les 1 400 manifestants étaient largement pacifistes.

Les manifestants réclament que justice soit faite. "On demande tout simplement que soit respecté le droit. (...) On demande à ce que la personne qui aujourd'hui a attaqué ce jeune, qui est décédé, Rémi Fraisse, soit jugée. On demande que la justice s'applique", explique un manifestant. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Débats

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.