Sécurité : des caméras de vidéosurveillance parlantes se développent dans les villes

À Mandelieu (Alpes-Maritimes), des caméras de vidéosurveillance parlent et sermonnent les citoyens en cas d'incivilités.

FRANCE 2

Au centre de vidéosurveillance de Mandelieu dans les Alpes-Maritimes, on repère les incivilités en direct et on le fait savoir au contrevenant, car les caméras sont équipées de haut-parleurs. Depuis deux mois, la ville teste ces nouveaux équipements, trois agents surveillent et avertissent les indélicats et si ces derniers ne changent pas de comportements, ils seront verbalisés, ce qui a une conséquence.

À la limite de l'espionnage

En France, deux autres villes sont équipées de ces caméras qui parlent. Et ici au Cannet (Alpes-Maritimes), c'est carrément le jardin public qui est surveillé. "On est dans le parc, on se balade tranquillement, et se faire espionner sans arrêt comme ça, ça va trop loin, c'est de l'espionnage", s'indigne une habitante. De l'espionnage, certains pays comme Singapour ont poussé cette logique à son maximum. Mais pas de panique, en France, cela est impossible, car seule la voie publique peut être surveillée.

Le JT
Les autres sujets du JT