Cet article date de plus de huit ans.

Les internautes consultés sur les prochaines entrées au Panthéon

Français et étrangers sont invités à choisir la personnalité qu'ils souhaiteraient voir honorée, au moment où des associations féministes réclament que davantage de femmes soient inhumées dans ce monument.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des militantes féministes lors d'une manifestation devant le Panthéon, le 26 août 2013, afin de réclamer l'inhumation de femmes dans le monument. (THOMAS SAMSON / AFP)

"Aux grands hommes la patrie reconnaissante." La devise est gravée en lettres majuscules sur le fronton du Panthéon. Mais ces dernières semaines, des voix se sont élevées pour regretter que le mot "hommes" soit pris au premier degré. En effet, seulement deux femmes pour 72 hommes reposent dans ce monument parisien destiné à honorer les grands personnages de l'histoire de France. Mais, à partir du lundi 2 septembre, les internautes peuvent tenter de modifier ce déséquilibre en répondant à un questionnaire en ligne.

Une consultation des citoyens sur internet

Français et étrangers peuvent désormais répondre à cette question sur une page internet dédiée du Centre des monuments nationaux : "Selon vous, qui mériterait d'être prochainement honoré au Panthéon, et pourquoi ?" Il est possible de donner deux noms et de justifier son choix en 1 500 signes. Le vote sera clos le 22 septembre. Philippe Belaval, président du Centre des monuments nationaux, en tiendra compte quand il remettra à François Hollande, le 30 septembre, les conclusions de sa mission sur le rôle du Panthéon dans la vie de la République et la promotion de ses principes, confiée en mai par le chef de l'Etat.

Les internautes sont également interrogés sur "la principale qualité de la prochaine personne honorée au Panthéon". Ils ont le choix entre l'engagement humanitaire, l'action politique ou encore la défense de l'environnement. "Il ne s'agit pas d'un hit parade ou d'un top 50, c'est vraiment un indicateur, pour la simple et bonne raison qu'on ne donne pas de noms", explique Emmanuel Egretier, le chef du service presse du Centre des monuments nationaux.

"Nous voulons des femmes"

Le Collectif pour des femmes au Panthéon, qui réunit Osez le féminisme et d'autres organisations féministes, a lancé une pétition qui a recueilli plus de 3 000 signatures et qui sera remise à François Hollande le 6 septembre.

"Pour le prochain grand homme au Panthéon, nous voulons des femmes !" ont scandé les manifestantes du collectif lors d'une manifestation organisée, lundi 26 août, devant le monument. "On veut que plusieurs femmes entrent au Panthéon cette année. Pas une par an ou une par quinquennat", a expliqué Clémence Helfter, représentante du collectif.

La première femme à avoir été transférée dans le monument est Sophie Berthelot, pour respecter son vœu d'être inhumée avec son mari, le chimiste Marcellin Berthelot. Marie Curie, qui a reçu deux prix Nobel pour ses recherches en physique et en chimie, l'y a suivie. Les féministes proposent cinq noms pour allonger la liste : la pionnière du féminisme Olympe de Gouges, Solitude, figure de la résistance des esclaves noirs en Guadeloupe, la révolutionnaire Louise Michel, l'ethnologue et résistante Germaine Tillion et la philosophe féministe Simone de Beauvoir.

Simone de Beauvoir ou Denis Diderot ?

Les hommes, bien entendu, gardent toutes leurs chances. François Hollande, qui décide seul, a ainsi fait part de sa volonté de faire entrer au Panthéon Denis Diderot pour le tricentenaire de sa naissance.

Sont également pressentis l'impressionniste Claude Monet, l'abbé Pierre, l'historien et résistant Marc Bloch ou le marquis de La Fayette. Les cérémonies commémoratives du centenaire de la première guerre mondiale en 2014 suggèrent elles aussi des candidats, notamment l'écrivain Maurice Genevoix, auteur de Ceux de 14, un recueil de récits inspirés par son expérience au front.

François Hollande serait également sensible aux revendications du collectif féministe. Selon Europe 1, qui cite l'Elysée, le président souhaiterait faire entrer une femme au Panthéon. Reste à savoir laquelle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Panthéon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.