Cet article date de plus de quatre ans.

Jacqueline Sauvage : pourquoi les juges refusent de la libérer

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Jacqueline Sauvage : pourquoi les juges refusent de la libérer
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Devant la prison de Réau en Seine-et-Marne, Frédéric Crotta explique pourquoi les juges ont refusé de libérer Jacqueline Sauvage.

Jacqueline Sauvage devra rester en prison. La décision est tombée en fin de matinée ce vendredi 12 août. "Les juges ont reconnu que Jacqueline Sauvage n'était pas dangereuse et qu'il n'y avait pas de risque de récidive", explique Frédéric Crotta, devant la prison de Réau en Seine-et-Marne.

"Pas prête à sortir"

En revanche, l'argument qui a conduit à rejeter sa libération est d'ordre psychologique. "Selon les juges, Jacqueline Sauvage n'est pas prête à sortir. Il faut qu'elle fasse un travail en prison. Car si elle reconnait sa culpabilité, il semble qu'elle a du mal à assimiler les conséquences de son geste", poursuit le journaliste. L'idée d'aller chez sa fille en cas de libération conditionnelle "n'est pas la meilleure selon les juges, car elle habite à quelques kilomètres seulement du lieu du meurtre du mari de Jacqueline Sauvage", ajoute l'envoyé spécial de France 2.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.