Esclavage : le Mémorial ACTe inauguré à Pointe-à-Pitre

Le chef de l'État va inaugurer à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) le musée consacré aux souvenirs de l'esclavage.

FRANCE 3

En visite dans les Antilles françaises, François Hollande inaugure ce dimanche 10 mai, le Mémorial ACTe à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe). Un lieu de mémoire pour commémorer l'abolition de l'esclavage en France en 1848.
Les centaines d'objets exposés datant de plusieurs siècles sont autant de témoignages du passé. Le mémorial devrait accueillir 300 000 visiteurs par an. "Je pense que nous manquons aujourd'hui de lieu de mémoire pour parler de cette histoire qui a été très importante pour la République française. Nous n'avons pas de musée, de lieu qui permette de rassembler sans polémique, et ce Mémorial ACTe a cette importance là", confie au micro de France 3, Patrick Lozès, fondateur du Conseil représentatif des associations noires de France.

Une facture colossale

Le financement colossal de ce lieu historique attise la polémique. Les travaux estimés à 85 millions d'euros représentent le double du coût initialement prévu, dans une région touchée par le chômage et la crise économique.
Après l'inauguration officielle par le président de la République, le Mémorial ACTe sera ouvert au public en juillet prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT