Nouvel An : certains Français comptent braver les interdits

Le réveillon du Nouvel An se passera sans bar, salle de spectacle ou boîte de nuit. Néanmoins, malgré le couvre-feu, certains ont prévu de faire la fête. 

France 3

Entre être prudent et opter pour une bonne soirée entre amis le soir du Nouvel An, les avis sont partagés. Ce qui est sûr, c'est que les confettis et les déguisements farfelus rencontrent moins de succès cette année. Le chiffre d'affaires d'un magasin spécialisé à Rennes (Ille-et-Vilaine) a été divisé par deux. "Je pense que certains ont envie de faire la fête et vont la faire quand même, tout en faisant attention, estime Aurélie Bardaine, la responsable. Mais, on est moins nombreux, donc on se dit qu'au lieu d'acheter dans l'excès, on va acheter un petit paquet de cotillons, un petit paquet de chapeaux, et que ça suffira pour cette année". 

Des fêtards comptent dépasser un petit peu les limites 

Si les rassemblements sont limités à six personnes, certains préparent déjà une soirée mémorable : des fêtards comptent bien dépasser un petit peu les limites, à en croire les loueurs de sono que France Télévisions a contactés. Certains professionnels assurent avoir été dévalisés pour le 31 décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes trinquent pour le Nouvel an à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 31 décembre 2018.
Des personnes trinquent pour le Nouvel an à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 31 décembre 2018. (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)