Corse : un rassemblement de nationalistes vire à l'affrontement avec les policiers

Une trentaine de jeunes nationalistes ont fait face aux forces de l'ordre à Bastia (Haute-Corse), dans la soirée du mercredi 5 octobre, en soutien à trois étudiants jugés pour des actes terroristes.

France 3

Le face-à-face tendu aura duré plusieurs heures. Retranchés sur une place, une trentaine d'individus ont le visage masqué, ils sont munis de cocktails Molotov et continuent d'affronter les policiers, il est 22h à Bastia (Haute-Corse). Le centre-ville est bouclé par les forces de sécurité. Au cours des heurts, quatre policiers sont blessés par des jets de projectiles. Les échauffourées ont eu lieu en marge d'une manifestation de l'organisation Jeunesse indépendantiste, en soutien à trois des leurs, actuellement jugés.

Six à huit ans de prison requis

Trois étudiants comparaissent devant la cour d'assises spéciale de Paris, accusés d'être les auteurs d'un attentat. C'était le 1er avril 2012 à Corte (Haute-Corse). Une voiture-bélier est lancée contre la sous-préfecture puis incendiée. Mercredi 5 octobre à l'audience, l'avocat général a requis six à huit ans de prison à l'encontre des trois étudiants, leur avocat dénoncent la sévérité des peines demandées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une rue de Bastia (Haute-Corse), le 5 octobre 2016, lors d\'une manifestation de soutien à trois jeunes militants indépendantistes. 
Une rue de Bastia (Haute-Corse), le 5 octobre 2016, lors d'une manifestation de soutien à trois jeunes militants indépendantistes.  (FRANCE 3 CORSE / TWITTER)