Commémoration : une cérémonie pour les 170 ans du décret d’abolition de l'esclavage

Emmanuel Macron s'est rendu au Panthéon ce vendredi 27 avril afin de commémorer le décret d'abolition de l'esclavage signé il y a 170 ans, jour pour jour.

France 3

Le cours d'Histoire est impeccablement scénarisé. Le président arrive seul au Panthéon, sa démarche est solennelle pour honorer les abolitionnistes, 170 ans après la fin de l'esclavage. Ce vendredi 27 avril, Emmanuel Macron est accompagné de collégiens, pour le devoir de mémoire, la transmission. Le décret d'abolition de l'esclavage a été signé il y a 170 ans jour pour jour, le 27 avril 1848, par Victor Schoelcher. Aboli une première fois à la Révolution grâce à l'abbé Grégoire, l'esclavage disparaît définitivement après 400 ans de souffrance, dénoncés au XXe siècle par Aimé Cézaire, poète qui repose, lui aussi, au Panthéon.

Une fondation pour la mémoire de l'esclavage

Cette année, une fondation pour la mémoire de l'esclavage devrait voir le jour à l'hôtel de la marine à Paris. Annoncée par François Hollande il y a deux ans, elle sera présidée par Jean-Marc Ayrault. Un mémorial sera édifié aux Tuileries, mais il ne devrait pas y avoir d'autre musée de l'esclavage que celui de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chef de l\'Etat, Emmanuel Macron, à l\'occasion de la cérémonie du 170e anniversaire de l\'abolition de l\'esclavage, au Panthéon (Paris), le 27 avril 2018.
Le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, à l'occasion de la cérémonie du 170e anniversaire de l'abolition de l'esclavage, au Panthéon (Paris), le 27 avril 2018. (FRANCEINFO)